Géographie

La partie centrale de cette ville côtière se situe au pied du mont Lovćen dont le pic le plus élevé culmine à 1 749 mètres d’altitude. De plus, le mont lui-même représente l’un des plus beaux parcs nationaux de la région. Le paysage est rempli de contrastes, conjuguant sommets et zones côtières, que vous pourrez explorer en empruntant des sentiers pédestres. L’est et le nord-est du centre-ville abritent des murs rocheux de calcaire aux nombreuses fissures. Cette zone est partiellement recouverte de plantes au milieu des nombreuses grottes et collines situées à 900 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les énormes blocs de calcaire et la rare végétation sont interrompus par la vallée impénétrable de la rivière Scurda, dont le débit maximal des dernières décennies n’excède pas les 40 mètres cubes par seconde. La Scurda est une rivière qui prend sa source au mont Lovćen, forme un lit avec des chutes d’eau et des cascades et termine sa course dans les bouches de Kotor. La couleur verte de l’eau, des cascades, des falaises verticales, ainsi que la diversité de la faune et de la flore viennent contrebalancer le paysage et entrent en contraste avec la partie urbaine proche, à la confluence de ses deux ramifications. De l’autre côté de la vieille ville se trouve Gurdić, considérée comme une rivière souterraine sans lit. En effet, durant les jours de pluie, l’eau de la source surgit hors de la grotte et repousse littéralement l’eau de mer loin des murailles. Les jours d’été, la rivière Gurdić disparaît à nouveau dans la grotte et son bassin est rempli d’eau salée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s