Remparts de la ville

Les remparts de la ville, véritable chef-d’oeuvre d’architecture de défense, ont servi à protéger Kotor contre les envahisseurs pendant plusieurs siècles.

Comme l’emplacement de Kotor était intéressant d’un point de vue stratégique pour toutes les forces armées, y compris les chefs en quête des territoires situés sur la côte est de la mer Adriatique, il était nécessaire de la protéger.

La construction et l’extension des remparts se sont étendues du IXe au XIXe siècle. Les points autour des remparts vous donneront l’impression de retourner dans une longue ère de conquête de nouveaux territoires, où les grandes fortifications veillent sur la ville.

Les remparts avec des bastions sont le parfait exemple d’architecture médiévale, car ils entourent la cité. En plus des remparts qui protégeaient la ville, il existe également un escalier en pierres pour se rendre jusqu’à la tour Saint-Rocco et l’église Notre-Dame de la Santé. La majeure partie des remparts a été construite entre le XIIIe et le XIVe siècle, lorsque Kotor était sous domination vénitienne.

Durant la plus longue période où la république de Venise régna sur Kotor et les bouches de Kotor, de nombreuses batailles éclatèrent avec l’Empire ottoman, dont les territoires se situaient non loin de Kotor, mais la ville demeura imprenable.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s